Circuit Professionnel Féminin: Une fin de saison palpitante

Cet article vous plait ? N'hésitez pas à le partager

La saison 2019 a longtemps été très largement dominée par 2 équipes : Salazar / Sanchez et Marrero / Ortega. 

La course à la place de N°1 mondiale aurait pu se jouer lors du tournoi WPT de Madrid mais les 2 équipes ne sont plus seules à se battre pour les premières places. 

Les sœurs Alayeto sont de retour et ont réalisé un excellent tournoi. Elles ont dominé la paire Collombon / Traviesa avant de ne s’incliner qu’après une lutte terrible face à Eli Amatrian et Patty Llugano. Elles sont déjà de retour parmi les meilleures dès leur tournoi de reprise…cela promet !

La tête de série N°4 est composée de Gemma Triay et Lucia Sainz. Equipe totalement à la rue cette saison, les 2 joueuses, partenaires sur le court et dans la vie de tous les jours, ne semblent pas pouvoir lutter pour une victoire finale en tournoi, à moins d’une hécatombe chez les favorites. 

Eli Amatrian et Patty Llugano viennent de vivre leur première finale de la saison. Une récompense très logique pour cette équipe qui fait clairement partie du TOP 3 mondial depuis le début de la saison et qui est parvenue à sortir la paire N°1, Marrero / Ortega en demi-finale. 

La révélation de cette saison est la paire Anna Nogueiras / Paula Josemaria Martin. Sur les 4 derniers tournois, elles sont parvenues en finale du WPT de Bastad en Suède, puis en finale à nouveau à Mijas avant de s’imposer lors du récent WPT Master de Madrid. 

Un cran en dessous mais la nouvelle paire Delfi Bréa et Béa Gonzalez a démontré un beau potentiel lors de ce tournoi de Madrid. Déjà gagnantes des championnats d’Espagne -23 ans il y a quelques semaines, cette nouvelle équipe sur le circuit sera à surveiller dans les prochains mois. Elles seront surement un peu « iight » pour remporter un tournoi cette saison mais accrocheront probablement les meilleures dès l’année prochaine. 

Pour la fin de saison, nous devrions donc assister à une lutte à 4 pour la victoire finale dans les tableaux féminins et à des matchs de plus en plus accrochés. 

Photo: World Padel Tour

Jonathan Uzan

Read Previous

Galan / Lima, fin de série face à Ruiz / Botello

Read Next

Sanyo / Maxi Sanchez…peut mieux faire mais y’a du mieux !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *