Augustin Tapia: Surcôté ou futur N°1 ?

Cet article vous plait ? N'hésitez pas à le partager

Lors du prochain tournoi WPT de Mijas, nous assisterons aux grands débuts de la paire 100% argentine Belasteguin / Tapia. N°1 mondial durant 15 ans, cette association ressemble à un passage de témoin pour Belasteguin qui voit en son compatriote le successeur idéal.  

Présenté comme le futur N°1 mondial, Augustin Tapia, 20 ans, semble sur le papier être le parfait successeur de Belasteguin pour s’installer durablement en haut du classement. 

Que dire de la saison 2018 de Tapia ? 

En 2018, la saison de Tapia qui devait être celle du décollage aura été un gâchis avec une longue blessure de plus de 4 mois.  Après un début de saison encourageant avec Marcello Jardim, il finira la saison avec Alex Ruiz. 

En fin de saison, il jouera une demi-finale lors d’un tournoi Challenger (le plus faible niveau des tournois WPT) et une défaite dès le 2ndtour du tournoi Open de Murcie. Il avait fait équipe avec le solide Alex Ruiz en sortant des qualifications puis en battant au 1ertour une équipe jouable composée de Rafael Mendes et Diego Ramos. Défaite logique face à la paire Stupaczuk / Cristian au 2ndtour. 

Un début de saison 2019 chaotique 

Belle promotion en début d’année pour Augustin Tapia avec une nouvelle association. Le sénior de 44 ans, Juan Martin Diaz, ancien N°1 mondial était le partenaire idéal pour passer un cap en douceur vers le haut niveau. 

La blessure rapide de Juan Martin Diaz en début de saison aura donc obligé Augustin Tapia à passer une étape en sautant de Marcello Jardim à Fernando Belasteguin comme partenaire fixe. 


Jardim 45 ans en 2018, J.M Diaz 44 ans en début d’année 2019 et désormais Fernando Belasteguin et ses 40 printemps…Tapia mise sur l’expérience pour progresser et mieux aborder les grands rendez-vous. 

Difficile de juger son début d’année 2019. Un démarrage pas évident avec J.M Diaz avant la blessure de ce dernier…Des tournois avec des joueurs de remplacement et d’un calibre inferieur puis une très belle performance avec Nacho Gadea lors du dernier tournoi au WPT de Valence. Gadéa qui lui jouera désormais avec Sebastian Nerone

Comment se situe Tapia par rapport aux autres jeunes du circuit ? 

78emondial il y a encore quelques semaines, Tapia a profité de son excellent tournoi au WPT de Valence (1/2 finale) pour grimper à la 48eplace mondiale. Un peu malchanceux depuis le début de sa carrière, Augustin Tapia a vu certains joueurs de sa génération lui passer devant au classement WPT. On pense à Frederico Chingotto (19eà 22 ans), Javier Garrido (29eà 19 ans) sans oublier les 2 cadors encore un cran au-dessus Franco Stupaczuk (24 ans) et Alejandro Galan (23 ans). 

Tapia à gauche de Bela, une excellente idée…

Fernando Belasteguin a toujours dit qu’il voudrait en fin de carrière rejouer à droite. Cela sera très prochainement à nouveau le cas. Avec Augustin Tapia, cela aura l’avantage de lui offrir un poste moins physique que celui du joueur de gauche et il pourra s’appuyer sur le volume physique extraordinaire du jeune argentin. 

Véritable machine tactique, Belasteguin pourra cuisiner au mieux les adversaires pour faire briller Tapia. Augustin Tapia est un crack, c’est une certitude. La marque NOX en a d’ailleurs fait sa principale tête d’affiche au côté de Miguel Lamperti. Personnage modeste et accessible, il ne fait pas de vague et sera à l’écoute des conseils du patron Belasteguin.

…ou pas !

Il demeure quelques inconnues dans cette association. La fougue de Tapia fait de lui un excellent joueur de gauche mais aussi un joueur irrégulier. C’est l’un des grands points qu’il faudra valider. 

Second point d’interrogation, son manque d’expérience. Depuis le début de sa carrière, Augustin Tapia n’a encore jamais gagné de gros matchs en dehors de celui récemment face à une paire Sanyo / Maxi Sanchez démobilisée et en cours de rupture. Jouera-t-il de la même façon sous tension ? 

Il a toujours connu le rôle d’outsider dans les tournois. Fernando Belasteguin n’étant pas du genre à faire de la figuration, comment aborder ce nouveau statut ? 

Le 3epoint est une question humaine. Marcello Jardim et J.M Diaz sont 2 grands joueurs mais que dire de Fernando Belasteguin… Dans le monde du Padel, Belasteguin est Dieu ! On ne s’adresse pas à Belasteguin comme aux autres joueurs, il n’est pas aussi accessible et on ne joue pas avec Dieu comme on joue avec n’importe quel autre joueur du circuit. Quel joueur sur le circuit est suffisamment armé mentalement pour envoyer Belasteguin à droite ? La tâche ne sera pas simple pour le jeune Tapia lorsque les matchs seront serrés et qu’il devra s’imposer face à son illustre coéquipier. 

La dernière question sera de voir si cette équipe aura un peu de réussite au niveau des tirages. Qui dit nouvelle équipe dit nouveaux réglages à trouver. Belasteguin descendu en 9eposition au classement à cause de sa blessure et Augustin Tapia seulement 48e, ils risquent de partir au mieux en tant que tête de série N°7 ou 8 et seront donc nécessairement moins protégés que les équipes du TOP 4 lors des premiers tours. 

Premiers éléments de réponse dès le Mercredi 7 Aout pour le premier tour de cette équipe lors du tournoi WPT de Mijas. 

Credits photo: World Padel Tour

Jonathan Uzan

Read Previous

Juan Lebron en vacances mais affûté !

Read Next

WPT de Mijas, entre Mer et Montagne

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *